GFA
Page 1
Page 1

Le pourpier

09.03.2009

  

Comment cuisiner le pourpier ?

Le pourpier peut se cuisiner en beignets dans une légère pâte à *tempura(voir en fin de recette) salée par exemple.

On peut aussi accommoder le pourpier tout simplement en salade, le cuire en gratin ou même en ragoût, ou encore être préparé comme des épinards frais (tombé à la poêle dans un peu de beurre) !

Les tiges et les feuilles du pourpier peuvent également être conservées dans du vinaigre, comme la préparation des cornichons.

Ici on aime bien glisser le pourpier dans la salade verte. Mais c’est une plante qui fait aussi un délicieux mesclun mélangé à de la roquette ou de jeunes feuilles de betteraves.

Pourquoi manger du pourpier ?

Le pourpier est émollient, et laxatif utilisé en très grande quantité. Il est également dépuratif et diurétique.
Le pourpier est riche en mucilage, en provitamine A , en vitamine B, C, en fer et en magnésium.

Pour la cueillette et en avoir fait l’expérience, mieux vaut ramasser le pourpier le matin à la fraîche car il a tendance à se rabougrir avec le soleil (mais il retrouve sa jolie forme dès qu’un peu de fraicheur revient)

 

*TEMPURA:

La pâte à tempura est une pâte à beignets originaire du Japon. C'est une adaptation japonaise d'une pâte à beignet amenée au Japon par des missionnaires. Les aliments que l'on traite le plus souvent en tempura sont les légumes taillés finement, les petits crustacés, certains coquillages et mollusques.

La recette de base, telle que je l'ai apprise, se compose d'un volume d'eau bien froide et du même volume de farine de riz.. C'est la version la plus simple, mais il existe beaucoup de versions de cette pâte. On peut y ajouter du jaune d'oeuf, de la levure, certains utilisent un mélange de farine, de l'eau gazeuse...Personnellement j'utilise soit la recette de base, soit la recette avec du jaune comme ici.

recette